13 janvier 2017

14 x 14





Serpent cracheur de feu tout soudain il se dresse et crache
Sa flamme envenimée juste droit sur les visiteurs
Et lance à l'importune un long regard inquisiteur
Elle a juste le temps de s'échapper et puis se cache

Elle a vachement peur qu'on s'empare d'elle et l'attache
Et veut rester vivante et revoir ses admirateurs
Un tintamarre enfin s'en vient d'un bateau à moteur
Et la belle se dit Dès que je le peux je m'arrache

Le serpent se dandine et pavane en grand tralala
Il est tant pis pour lui attaqué par une mangouste
Sautant sur l'occasion notre rebelle fuit quand la

Mangouste à la parfin s'applique à flanquer une rouste
À mort à l'ophidien mon Dieu mon Dieu la vie est là
Simple et tranquille * et vous pouvez disposer allez ouste.


* (remerciements à Monsieur Paul V.)


.



10 janvier 2017

Compisseur houspillé



Je l'avais remarqué Place de la Bascule
C'est en zone inondable et je n'y loge pas
Il m'arrive pourtant d'y prendre mon repas
Un quidam y pissait dessus un monticule

Ce que voyant une dame aux cheveux crépus le
Houspilla lui disant non ce n'est pas sympa
D'uriner dans la rue où nous portons nos pas
C'est très malsain ça nous gâte le crépuscule

Simple incivilité non crime crapuleux
Un tel comportement pourtant est mal aimable
Vous tendez à pourrir ce quartier populeux

Votre aura de voyou est bâtie sur du sable
Cessez de me fixer de vos yeux globuleux
Ne croyez pas que vous soyez invulnérable.



.

07 janvier 2017

Corruption canine



Il avançait vers le logis en titubant
La vieille à l'entresol assise en prit ombrage
Vous ne pouvez monter en l'état à l'étage
Restez ici cuver votre vin sur ce banc

Lors lui à son regard aigu se dérobant
Entreprit d'explorer de l'escalier la cage
Cage de Faraday à l'abri de l'orage
Son effort pour grimper fut un temps peu probant

Sur le palier devant l'huis des deux orphelines
Qu'il venait visiter l'empêchait d'avancer
Un gros chien grondant fort et montrant ses canines

Il lui offrit pour l'amadouer force pralines
Ainsi corrompre un chien c'est un acte insensé
Enfin peut-être pas nous faut-il nuancer.


.


31 décembre 2016

Commentaire du poème précédent


La réincarnation pour rentrer dans son domicile
C'est une idée bizarre et d'application difficile.

.



28 décembre 2016

Réincarnation pour rentrer chez soi


(nota bene : 14 pieds)

L'estomac barbouillé j'ai mal à la tête et au coeur
Je m'en vais de ce pas au cabinet de mon docteur
J'attends assez longtemps il me reçoit et m'expédie
Relève ma tension prend mes euros me congédie

Je suis comme un paquet retourné vers l'expéditeur
J'ai beau fouiller je ne trouve pas la clé dans ma poche
Si voulez savoir j'estime que c'est plutôt moche
Je sonne à la maison comme si j'étais le facteur

( Il faut se démener pour être agréable au lecteur
On a parfois besoin d'user de rimes féminines
Si dans votre estomac vous ressentez des creux béants
Pour une collation faites un détour aux cuisines )

Personne ne répond puisque je ne suis pas céans
J'erre un peu ahuri dans le quartier sud d'Orléans
En désespoir de cause il me reste encor la prière
Un archange me dit tu retourneras en poussière

Si tu meurs tu seras réincarné chat de gouttière
À défaut d'autre chose il me semble que c'est assez
Bien arrangé c'est mieux lorsque l'on s'est cassé le nez
Devant chez soi mourir puis utiliser la chatière.


.




13 décembre 2016

Le veuvage d'Angèle



Jeune veuve elle joue avec un dé six faces
Pas beau du tout le roi des dés quasimodos
Mal bâti mal fichu et tout tordu du dos
Moche on te dit sitôt esquissé tu l'effaces

Elle aime à se servir huit fois par jour un thé
Et huit fois reposant sa tasse elle soupire
Las mon Dieu quel chagrin mais nous avons vu pire
Ne lui demandez pas comment va la santé

La pendule accrochée sur le mur à côté
Sans se précipiter prend tout son temps pour moudre
En tout bien tout honneur et sans subtilité
Des petits bouts ou granulés d'éternité

Angèle s'il le faut je puis tout raconter
Ajoute à son breuvage un peu de sucre en poudre Quand seras-tu passé délai de viduité
Écoute Angèle aha dé laid de vide huit thés

Avec ses visiteurs L.M.H.A.U.T.
Et pour les remercier de leur assiduité
Rapièce leurs effets à la machine à coudre
C'est un de ces secrets qu'il ne faut pas twitter.

.



06 décembre 2016

Soins africains.



La girafe au long cou s'en alla consulter
Chez le vétérinaire en la case à côté
Pour soigner un accès d'arthrose cervicale
Donnez moi je vous prie votre carte vitale
Tous les jours vous prendrez des huîtres de Cancale

Chez le potard du coin elle en alla chercher
Mais le prix de la chose était trop haut perché
Le pharmacien lui dit voici du générique
Ça fait le même effet quoique c'est en Afrique
Au bord de l'un de nos grands lacs qu'on le fabrique

Merci dit la girafe ah je n'aime pas trop
Tous ces médicaments elle fuit au galop
En désespoir de cause elle acquit un remède
Confectionné par un dénommé Palamède
C'était un marabout non pas un palmipède

Un jeune singe sut administrer l'onguent
En usant de son cou comme d'un toboggan
L'enduisant à partir d'un pot à marmelade
Merci ô singe ami je me sens moins malade

Reste donc sur mon dos pour une promenade.

.